Menu

Recyclage de voile de bateau et décoration bord de mer !

L’entreprise B.O Carré, spécialisée dans le recyclage de voiles de bateau pour l’ameublement et les accessoires du quotidien, a les yeux rivés vers un nouvel horizon : celui du linge de maison. L’entreprise quimpéroise fondée en 2008 par Janick Breton, propose en 2016, une ligne de linge de lit sur le thème bord de mer : housse de couette, taie d’oreiller et de chemin de lit, tous inspirés de l’univers de la voile.


Une maison fondée en 2008

B.O Carré, c’est plus qu’une entreprise, c’est une “maison”. Dans l’imaginaire collectif breton, l’appellation charrie de solides valeurs : la longévité, la pugnacité et l’authenticité. Et la tradition qui n’empêche pas la modernité. Au contraire : en Bretagne, davantage qu’ailleurs peut-être, elle est un socle fondateur. Est-on un modèle de longévité avec “seulement” huit années d’activité dans son sillon ? Oui, quand on défend un modèle de fabrication à la main, sur-mesure et grande couture !

 

Pionnière du recyclage de voile sur-mesure

atelier recyclage voile de bateauA l’atelier-showroom situé à Fouesnant, à quelques noeuds marins des Glénan, Janick Breton reçoit ses clients, les écoute puis crée, découpe et coud. 80% des pièces qui sortent de l’atelier BO Carré sont des créations cousues-main pour des commandes spéciales : canapés (revêtement), poufs poires, stores, lampadaires, rideaux de douche, abats-jour, etc…

Presque toutes les envies sont réalisables ! L’aventure commune avec la future cliente commence par un appel. « Je demande alors à la personne de m’envoyer une photo du meuble à recouvrir de sorte à pouvoir rapidement lui dire si, oui ou non, c’est possible. Ensuite, je me déplace pour deviser. Et à moi de jouer ! »

Pionnière dans le recyclage des voiles de bateau, les propositions de la créatrice tirent leur épingle du jeu sur un marché devenu concurrentiel. La maison B.O Carré défend le fait maison et le sur-mesure pour des pièces uniques et éthiques.

 

Un rêve de voile et de couture

Comme souvent, les bonnes idées naissent dans un coin du cerveau. Celui réservé aux souvenirs, à l’enfance, aux moments heureux. Janick, avant d’être une couturière hors-pair est une amoureuse de la mer. « Les voiles me faisaient rêver. Je les voyais se modifier, s’altérer sous la force du vent, sous la lumière des rayons du soleil. Plus je naviguais avec mon mari, plus je me disais qu’il y avait des choses à faire avec ce matériau. » Rien ne se jette, tout se transforme. La Finistérienne motivée par l’éthique du recyclage et poussée par ses proches, se jette à l’eau. Dans la chambre de ses enfants d’abord. Puis sous la véranda de la maison familiale. Les premières critiques enthousiastes sont celles d’amis invités à découvrir la collection capsule (coussins, sacs, corbeille) dans la maison en bord de mer, en Finistère sud. L’idée séduit et surprend. Tous saluent la performance : être parvenue à créer un « univers voile » sans avoir recours au laiton, aux noeuds marins, à la vieille carte marine artificiellement jaunie. Une décoration bord de mer moderne, chic, qui fleure bon les embruns et la performance sportive, c’est donc possible !

 

La passion pour moteur

Des voiles recyclables chez BO CarréLes toiles de voiles travaillées sont celles de navigateurs, professionnels ou amateurs. Mais aussi, c’est nouveau, les tentes de fin de saison de l’UCPA (Union nationale des centres sportifs de plein air), les voiles de char à voile ou des housses de planche. La toile, scrutée à la loupe, se travaille dans le vaste atelier-boutique de Fouesnant, sur une table monumentale dessinée par un charpentier. Plusieurs pièces de 10 à 70 m2 peuvent être utilisées pour un seul objet et/ou meuble. « Trois voiles de bateau peuvent être identiques. Mais selon l’usure, le stockage, la matière est différente, solide ou souple ». Un travail d’orfèvre… au cutter. Janick Breton travaille toujours avec la passion et la précision des premiers jours. »

 

L’archétype B.O Carré

B.O Carré, c’est un univers marin. C’est aussi un archétype. Les coutures zigzag, le fourreau de latte (passage qui permet à la latte de consolider la voile), une typographie nautique et contemporaine, le goût des chiffres en biais et des défauts : « C’est ce qui donne le cachet ! Le recyclage donne à aimer la matière, à en avoir conscience. On imagine l’histoire, la performance du bateau, l’effort de celui qui, vent debout, à lutter contre les éléments. Je reçois des stagiaires, en école de couture. Je leur dis : oubliez tout ce que vous avez appris. Ici, on travaille en biais ! »

 

Toutes Voiles dehors : le linge de lit style bord de mer

Janick s’en amuse, les intérieurs des maisons de ses clientes portent parfois le total look B.O Carré. Dans la chambre, sur le chevet, la lampe B.O Carré ; aux fenêtres, les rideaux B.O Carré. Ici et là, les coussins B.O Carré.

Housse de couette bord de merPour compléter le tableau, la créatrice a imaginé une voile de bateau que l’on jette sur le lit. Sur son bureau, devant la feuille blanche, elle a dessiné un modèle de housse de couette susceptible de séduire autant les femmes que les hommes. « Je voulais précisément toucher la corde sensible des hommes.

Et permettre aux femmes de s’affranchir de l’éternelle question : « que vais-je offrir cette année, pour Noël, pour leur anniversaire, à mon mari, à mon frère ou père ?  » La nouvelle gamme de linge de lit BO Carré vous propose un design au style chic, moderne sur le thème bord de mer et marin. C’est une révolution pour la décoration des chambres des passionnés de navigation et des bateaux.

Découvrez « Toutes voiles Dehors » : la nouvelle ligne de linge de lit avec housse de couette, taie d’oreiller au motif d’une voile de bateau.